48 heures d’immersion dans la capitale bretonne, voici l’ordre de mission. Suivez-moi, je prends les rênes, pour cet itinéraire qui mixte Street Art, bistronomie et Flower Power…

Un lit et des arts

A mon arrivée à Rennes, j’ai d’abord posé mon sac au Magic Hall. Un hôtel tout nouveau, tout beau. Des superbes chambres à la déco soignée qui rappellent les univers de la musique, du cinéma, du théâtre… Moquette épaisse, écran plat, rétro-projecteur dans la chambre, studio de musique… Magique cet endroit !

Street Art

Première matinée pour explorer Rennes : un parcours pédestre sous le signe du Street Art. Accompagnée par Paul, un graffeur du collectif « La Crémerie », j’ai suivi un itinéraire ponctué de fresques qui offrent un visage inattendu de Rennes. C’est incontestable, la ville est devenu un terrain d’expression artistique.

A table au Tire-Bouchon

L’appétit vient en marchant ! Pour le déjeuner, j’opte pour une table façon bistronomie. Cap sur le Tire-Bouchon, une adresse qui n’a rien à envier aux stars des bistrots parisiens. La recette ? Une cuisine du terroir qui privilégie circuit court et produits bio. Rennes connaît une floraison de ces adresses qui manient avec dextérité gastronomie réinventée et convivialité.

Ancien et jeune à la fois

L’après-midi, direction le vieux Rennes. L’occasion de faire le tour du quartier qui raconte l’histoire de la ville : portes moyenâgeuses, façades à pans de bois ­— des maisons toutes plus magnifiques les unes que les autres. La restauration de ce patrimoine fragile est superbe.

Mais Rennes ce n’est pas seulement un passé. La ville est tournée vers le futur. Vu le nombre d’étudiants que l’on croise ça n’a rien d’étonnant ! Mais c’est vrai aussi sur le plan architectural : plusieurs quartiers ont été rénovés et l’art et l’avant-garde ont trouvé leur place.

Une locale au marché

Le lendemain, c’est samedi, mais pas question de faire la grasse matinée ! Direction le marché des Lices, le deuxième plus grand de France et l’un des plus anciens. L’occasion de faire quelques emplettes, humer l’ambiance de Rennes et caler une petite faim (ah la galette saucisse pleine de saveurs !), tout la ville s’y donne rendez-vous. C’est gai, festif et les producteurs locaux sont nombreux, tout ce que j’aime. Il suffit de quelques minutes pour se sentir adopté par Rennes.

 

Fleurs de Rennes

A priori, pour sentir la nature en ville il faut souvent passer par l’étape voiture. Sauf à Rennes qui a investi depuis longtemps dans le « Flower Power ». Pas moins de 5 grands parcs et près de 900 hectares de nature en plein centre ville. Prenez le parc du Thabor, à 15 min à pied et toujours en centre ville. C’est un ancien verger d’une abbaye, romantique à souhait, fleuri. L’idéal pour se détendre, s’allonger sur la pelouse et … s’assoupir quelques instants !

Rennes, un rêve de ville.


VÉCU PAR MARY QUINCY

Mary Quincy est photographe à Paris. Passionnée de voyages, fascinée par l’authenticité de chaque lieu, elle partage ses moments de vie et ses voyages autour du monde sur Instagram.

 

POUR PRÉPARER VOS 48 HEURES DE RÊVES À RENNES

 

Blog Stories